Les difficultés du Postpartum : à 5 mois

soleil jardin
Bonjour !
Comment allez-vous ? Moi, je ne peux pas me plaindre. Je suis dans mon jardin, au soleil et je profite de ces beaux jours. Je suis tellement prête pour le printemps, pas vous ? Il y a quelques jours, mon bébé a eu 5 mois. Je me suis dit que le temps était passé vite. Et en même temps, les tous premiers mois ne sont pas les plus faciles. Heureusement que ma fille est un ange et je me dis chaque jour que j’ai une chance inouïe d’avoir un bébé en bonne santé et aussi souriant !
En tant que mères, nous avons toutes nos propres histoires : certaines sont peut-être (à nouveau) enceintes, certaines sont en postpartum avec un ou des enfants en bas âge, d’autres ont des enfants ou des adolescents à la maison. Dans tout cela, une chose demeure : la vie de mère est « compliquée ».

Dans cet article, je vais être très honnête (non pas pour effrayer les futures mamans, mais plutôt pour les encourager). En ce qui me concerne, ces 5 derniers mois ont été une période où je me suis sentie très vulnérable.  Une des choses que je retiens surtout, c’est combien tout est chamboulé les premiers mois. Les nuits sont plus ou moins longues. Notre emploi du temps est plus chargé. Notre corps a besoin de se remettre. Notre vie de famille doit se ré-équilibrer pour accueillir un nouveau membre.

Comme je l’ai dit plus haut, je partage avec vous mon ressenti. J’espère encourager une maman qui me lit à l’instant et qui vit une journée difficile, le genre de journée où l’on se croit seule et incapable. À toi je te dis : « Tu n’es pas seule !!! »

La grossesse est une période qui a transformé mon corps. Après l’accouchement, j’avais juste cette impression désagréable que rien n’était à sa place et que tous mes muscles avaient pris le large. D’un coup, mes cheveux sont tombés les uns après les autres (il m’en reste je vous rassure!). J’ai aussi eu un manque cruel de fer dû à la perte de sang. La fatigue des mauvaises nuits s’est installée. Mon ventre a commencé à ressembler à un ballon de baudruche dégonflé par le Soleil. Et, à cause du changement hormonal, j’ai également eu la peau qui souffrait de sécheresse, ce qui m’a causé des soucis dermatologiques sur les mains. Ce portrait n’est pas des plus réjouissants mais c’est la réalité. C’est MA réalité.

vie de maman

Avec la fatigue, j’ai eu des doutes et des peurs concernant mes capacités à tout gérer. Mais lorsque je réveille mes filles qui me sourient et rigolent aux éclats et alors je doute moins et ma journée est lancée. Je profite de mes princesses et je donne le meilleur de moi-même quoiqu’il arrive.  Parfois, j’ai quand même l’impression d’avoir la tête dans le guidon et de ne plus réussir à voir la lumière au bout du tunnel.

Sur Internet, je vois souvent des mamans qui ont l’air d’assurer, qui rentrent dans leur jeans taille 36 ou 38 seulement 1 mois après leur accouchement. Je me dis « Mais comment vous faites les filles ?!! ».  Et là, pas de culpabilité inutile : je pense que chaque maman est unique et que donc, chaque « reconstruction » l’est aussi. L’une va se retrouver en 1 mois pendant qu’une autre le fera en un temps plus long.  Pour ma part, je me dis que porter un bébé, ça prend 9 mois. Pourquoi devrais je « péter la forme », avoir des abdos saillants, retrouver une chevelure resplendissante trop vite pour moi ? J’ai entendu par un médecin qu’il fallait compter presque un an pour vraiment se remettre d’une grossesse… Ça fait réfléchir non ?

famille

Alors, soyons douces et patientes envers nous-mêmes les mamans. Pour celles qui vivent ce genre de difficultés, vous pouvez faire comme moi et vous donner des « mini-objectifs » chaque semaine qui, lorsqu’ils sont réalisés, nous valorisent et nous redonnent de la confiance pour continuer. Par exemple, avec le beau temps, j’ai décidé de faire plus de marche. Et en rentrant chez moi, j’étais contente de moi. J’avais réussi à reprendre du Cardio petit à petit.

Un autre exemple est peut être de cuisiner des plats équilibrés durant une semaine pour se sentir mieux dans son corps avec des aliments frais et équilibrés. La semaine dernière, j’ai fait une « Meal Prep » pendant 2h un après-midi. Tout le reste de la semaine je n’avais plus qu’à réchauffer les aliments et ma famille avait de bons repas faits maison. C’était tellement pratique (un vrai gain de temps!) que je me suis dit que j’allais surement le refaire très souvent.

cookies

salade

Bref, il y a beaucoup d’autres objectifs à mettre en place. Mais le but est de se sentir mieux et de moins s’en vouloir quand on n’y arrive pas. Etre maman c’est compliqué mais c’est la plus belle chose au monde. Serrons-nous les coudes. Si vous avez des astuces pour mieux vivre la période de postpartum, partagez le moi en commentaire. Ça en aidera surement plus d’une. Je reviendrai vers vous sur ce sujet dans quelques mois avec d’autres astuces qui m’ont aidé à me remettre de ma grossesse.

maman

En attendant un prochain article, je vous fais des gros bisous.

Vous aimerez aussi :

One thought on “Les difficultés du Postpartum : à 5 mois

  • 2019-02-26 at 10:57
    Permalink

    Cet article me touche bcp vraiment … merci bcp pour cet encouragement ….vous etes beaux et belles

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *