Mes indispensables de grossesse

Bonjour tout le monde !
Comment allez-vous ? Aujourd’hui, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de partager avec vous mes indispensables de grossesse. On pourrait presque appeler cet article : « Comment j’ai fait pour faciliter mes journées ! »

Commençons par l’indispensable Coussin d’allaitement. Pendant la grossesse, c’est l’ « objet-miracle » qui vous sert à caler votre bassin (et oui vous en aurez souvent besoin!), votre dos et votre ventre durant la nuit. Il permet également de bien placer le bébé lors des tétées. J’ai trouvé le mien à Orchestra (de la marque Babycare). Dès que je me suis mise à l’utiliser, mes douleurs de bassin ont bien diminué ! Il me permettait même de surélever mes jambes dans le lit pour éviter les impatiences de jambes (on va en reparler juste en dessous). Bref, pour moi c’est définitivement un indispensable ! Après la grossesse, mon ostéopathe m’a conseillé de le mettre sous le dos régulièrement pour moins souffrir des douleurs postpartum.

coussin allaitement

Continuons avec le plus sexy des accessoires de grossesse : j’appelle le bas de contention !! Et oui, c’est très souvent que les femmes enceintes se plaignent d’impatiences aux jambes causées par l’augmentation du flux sanguin dans le corps. On conseille habituellement de porter les bas autant que possible. De mon côté, j’aimais les mettre en fin de journée.  Attention de bien les enfiler pour ne pas stopper la circulation du sang! Pour plus de détails, je vous conseille de demander à votre médecin.

Si vous n’aimez pas trop les bas, je vous propose également (ou en complément !) des bains de jambes d’eau fraîche ou des gels frais pour jambes lourdes. Le soir, j’aimais passer sur mes jambes une brume d’eau que je laissais toute la journée au frigo. Effet détente garantie !

brume et eau

Boire ! Ceci est mon conseil le plus précieux. Et d’ailleurs, si vous ne devez en appliquer qu’un seul sur l’ensemble de cet article, c’est bien celui-ci !! Buvez ! C’est tellement important. Cela permet une bonne hydratation de votre peau, de donner l’apport nécessaire à votre bébé, de prévenir les déshydratations (et donc les maux de tête), les douleurs au ventre, la peau sèche et cela aidera même votre transit (souvent malmené durant ces 9 mois) à fonctionner plus facilement… Vous devez boire pour deux ! Vous verrez une différence dans votre journée si vous buvez !

Investissez dans un bon fauteuil ou un canapé bien confortable! Votre dos va porter beaucoup de poids. Les douleurs seront de plus en plus présentes si vous ne faites pas attention à votre posture. J’avais un petit rituel. Lorsque je faisais mon ménage ou que j’avais beaucoup porté ma fille aînée, je me reposais sur mon fauteuil pendant 5 à 10 minutes. Si j’avais trop mal, j’appliquais une poche de glace sur la zone de la sciatique. Je peux vous dire que beaucoup de mes douleurs ont diminué voire disparu grâce à cette petite astuce! Du repos régulier et une bonne assise sont la clé ! Le fauteuil que j’utilisais pour les tétées est dans mon salon et c’est ma place !!!  Désolée chéri…

été 2018 grossesse 2

Vers la fin de ma première grossesse, je me souviens que j’avais la peau du ventre qui me tiraillait. Ça tirait de partout ! Alors hydratez votre peau matin et soir. Le matin, j’utilisais du beurre de cacao anti-vergetures pour femme enceinte de la marque Palmer’s ou l’huile de massage anti-vergetures de Weleda. Le soir, j’appliquais un baume hydratant basique à la vanille de la marque Natessance.

grossesse

Enfin, il y a aussi certains médicaments qui peuvent soulager les maux de grossesse. Je ne peux que vous conseiller de parler au gynécologue ou à la sage-femme qui vous suit. Ne prenez rien par vous même. En ce qui me concerne et pour mes deux grossesses, mon médecin m’a prescrit de l’acide folique (les trois premiers mois de grossesse) et des vitamines (toute la durée de grossesse). Puis j’ai demandé de l’oméprazole (médicament qui réduit l’acidité du contenu de l’estomac) pour calmer mes brûlures d’estomac. Je sais que certaines d’entres vous m’ont dit sur instagram que ça ne leur faisait rien, ou que cela ne marchait pas à 100%. J’en suis désolé pour vous ! Peut être que le médecin aura mieux à vous proposer. Pour ma part, cela fonctionnait bien 90% du temps. Enfin, je prenais du Movicol occasionnellement pour faciliter mon transit intestinal (et oui…c’est l’instant glamour!) : un sachet dilué dans un peu d’eau les matins où je sentais que j’en avais besoin et c’était reparti !

médicament grossesse

Pendant une grosse partie de ma première grossesse, j’ai supporté ces « maux » sans chercher à trouver de réelles solutions. Je pensais que ça faisait partie du « jeu ». Puis en parlant avec ma sage-femme, j’ai réalisé que je n’avais pas forcément à vivre cela sans rien dire et sans rien faire. Elle m’a proposé beaucoup de solutions qui m’ont énormément aidé à terminer ma grossesse plus sereinement. Si vous êtes dans ce cas, cherchez des solutions et facilitez vous la vie. C’était l’esprit de cet article. Prenez soin de vous les futures mamans ! Vous faites un boulot formidable chaque jour en créant un magnifique bébé.

J’espère que cet article vous aura apporté des réponses. Je vous retrouve très vite. Gros bisous.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *