Parcours sportif #1 : Mon expérience de remise en forme

Bonjour bonjour !

Cette semaine, je veux vous partager un sujet qui me tient particulièrement à cœur ! Je sais qu’il y a des mamans ou des futures mamans parmi mes lectrices… qui seront d’accord pour dire que le chamboulement post-natal est bien réel. Il faut changer beaucoup de nos habitudes, nos nuits sont plus dures (voire chaotiques), et surtout on se rend compte que notre corps a énormément changé. Au milieu de tous ces bouleversements, il ne faut jamais oublier que nous restons des femmes et que malgré toute l’aide que l’on reçoit parfois, personne d’autre ne peut prendre soin de nous à notre place.

Dans mon adolescence, j’ai vécu (ou subi) une année d’anorexie. J’étais paumée, triste et seule. Après un événement qui m’a un peu détraqué l’appétit, j’ai commencé (sans m’en rendre compte!) à manger de moins en moins. Bien entendu, j’ai perdu du poids (je ne le voyais pas !) et les garçons commençaient à me regarder etc… mais je commençais aussi à avoir des grosses crampes aux jambes, mes cheveux tombaient, j’avais le teint terne et j’avais peu d’énergie. Grâce à ma mère (Ahhh nos mamans sont indispensables n’est ce pas… ?) qui s’est battue pour que je me remette à manger, j’ai pu m’en sortir. Je ne suis pas fière d’avoir été anorexique et d’avoir fait subir ça à ma famille.
Au début de ma vingtaine, j’ai contracté la mononucléose. Je vous laisse aller sur Wikipédia pour plus de détails sur cette maladie. À partir de là, j’ai connu la plus grosse fatigue de ma vie. J’avais la fièvre tous les jours, des migraines du matin au soir (j’en passe et des meilleures :/… ). Je n’arrivais plus à faire face et les journées étaient compliquées et douloureuses. J’ai pris du poids, et encore du poids. Avec un peu de recul, je pense qu’à cause de mon immense fatigue, je devais sûrement manger de plus grosses quantités (et penser inconsciemment que ça me donnerait plus d’énergie…). Mais en vain. Je me sentais toujours autant épuisée et plus les mois passaient, plus je grossissais …
J’ai alors commencé à me renseigner sur la mononucléose et les solutions pour s’en sortir. J’ai lu que le sport (étonnamment !) aidait à aller mieux. J’ai commencé par de la Zumba à la maison (environ 15 minutes tous les jours que je vivais à chaque fois comme les plus longues de ma vie… Je me sentais assez pathétique). Puis j’ai déménagé, j’ai changé de ville et donc, je me suis dit que c’était le bon moment pour faire une pause et prendre soin de moi (ENFIN!!!). J’ai cherché et cherché encore. C’est à ce moment là que j’ai découvert TONE IT UP : ce sont deux californiennes qui ont commencé à poster des vidéos sur Youtube et qui petit à petit ont créé un véritable mouvement « Tone It Up ». Elles sont suivies par des millions de filles à travers le monde, elles ont créé un programme de nutrition et elles proposent régulièrement des challenges sportifs. Elles sont extrêmement motivantes et elles essaient de rester proches de leurs followers. Je n’avais jamais vu de filles aussi stimulantes auparavant !

logo tiu

karena and katrina

Je me suis donc mise à suivre leur programme hebdomadaire depuis ce moment là. Sur leur site, vous trouvez tous les jours une proposition de séance de sport. C’est gratuit. Mais si vous voulez aller plus loin, vous pouvez acheter leur programme de nutrition qui contient des centaines de recettes et de nombreux challenges.

bikini series

challenge

  friskyfall

Je ne regrette tellement pas d’avoir acheté ce programme. Il n’est pas comme certains programmes qui te demande de tout changer, de te priver sans alternatives et sans t’aider plus que ça ! Là c’est différent. Il y a des alternatives pour les petits plaisirs culinaires et il n’y a aucune privation (Il y a, par exemple, des recettes de pancakes, donuts, glaces etc). C’est un nouveau « lifestyle » qui est proposé, c’est du long terme.

nutrition plan

Oh oui, j’ai oublié de vous dire que je ne suis pas payée par Tone It Up, je ne touche rien en écrivant sur leur programme. Je souhaite juste partager un très bon plan avec vous. Je me sentais au plus bas, sans aucunes solutions et Tone It Up m’a aidé à m’en sortir et à me sentir mieux, beaucoup mieux !

Pendant ma grossesse, j’avais des douleurs ligamentaires. Ce fut un peu mon « excuse bidon » pour ne plus faire de sport. J’ai continué à faire très attention sur l’alimentation. Je n’ai pris que 8 kilos  (pour vous dire que je n’ai pas fait n’importe quoi !)

16229860_10207759929223522_1575120605_o

Quelques mois après mon accouchement et après avoir perdu tous mes kilos de grossesse, j’ai recommencé à prendre des kilos, sans vraiment savoir pourquoi. J’ai repris le sport mais vous savez ce que c’est quand on se réveille la nuit, et qu’on s’occupe d’un nouveau-né… Ce ne sont pas les mois les plus faciles à vivre !! Je n’étais pas satisfaite de prendre des kilos aussi facilement, je ne me sentais pas très bien et la fatigue était bien trop présente !! J’en ai parlé à mon médecin traitant qui m’a proposé d’aller voir un nutritionniste-endocrinologue. Ça a été un déclic pour moi. Il m’a proposé un plan alimentaire et m’a conseillé de continuer le sport. C’était à la fin du mois de Mars (le 31 je crois). Je faisais 81 kilos (et oui je n’ai pas honte de vous le dire !!). Depuis, j’ai perdu 7 kilos. Même si le processus n’est pas encore terminé, je suis sur la bonne voie et je suis aussi très motivée tout en continuant Tone It Up.

Enfin, je voulais partager avec vous quelque chose qui me tient particulièrement à cœur. Je suis tombée sur des images Instagram où des mamans photographiaient leur ventre plat avec vue sur leurs abdos saillants quelques jours ou semaines après leur accouchement… Et là, je me suis dit que ce n’était pas juste ! Ce n’est pas juste de montrer ça aux femmes qui ont un corps « normal » avec la peau du ventre flasque et des vergetures de partout !
Parfois, je ne souhaite pas prendre des photos de moi parce que je ne pèse pas 50 kilos, parce que mes abdos sont encore bien loin sous la surface, etc… Mais je me dit qu’après toutes ces dernières années que j’ai passé à me renseigner sur le bien-être, sur le sport, sur le fait d’aimer son corps et d’en prendre soin, je ne peux pas retomber dans ces travers… Et surtout, je ne veux plus que d’autres femmes galèrent aussi !
Je félicite toutes les « fit-moms » qui arrivent à retrouver leur super ligne très peu de temps après avoir eu leur bébé, mais je sais aussi qu’elles ne sont pas tant que ça. Écoutons notre corps, prenons en soin. Je me dit que ce n’est pas grave si je ne fais pas du 36 en taille de pantalon. Tous les matins, je me lève avec le simple objectif de prendre soin de moi et de donner à mon corps tout ce dont il a besoin. Le reste suit ! La preuve: j’ai perdu 7 kilos…

Je sais que cet article est long et que je ne vous ai toujours pas partagé ce que je fais comme sport durant la semaine, mais je préfère le faire en deux parties et essayer de bien vous expliquer mon cheminement.

perdre10kilos

Les filles, soyez fière de vous ! Prenez soin de vous ! Que ce soit en prenant un bain régulièrement, en faisant attention à bien manger des fruits et des légumes chaque jour (pas pour faire comme sur internet, mais pour donner des tonnes de vitamines et de nutriments à votre corps !), en faisant 5 ou 10 minutes de squats, de planches et de pompes tous les matins : vous faites bien ! La beauté ne tient pas à notre taille de fringues, mais à l’énergie qu’on a tous les jours et au fait qu’on soit en bonne santé !!! C’est vraiment ce que j’ai découvert avec Tone It Up et avec sa communauté remplie de filles comme vous et moi !!! Et si vous voulez de la motivation, des encouragements et aussi me suivre, voici l’Instagram réservé à mon profil tone it up : tiu_juliette Je serai moi aussi ravie de vous suivre en retour et contente qu’on fasse du sport (à distance) ensemble !!

sport

sport2

sport3

Alors maintenant, je vous donne rendez-vous dans un nouvel article la semaine prochaine où je vous parle de mon programme de sport hebdomadaire !!

Gros Bisous

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *